Boules de poils chez les chats : Causes, symptômes, traitement et prévention

 

Les poils ches les chats

Si vous possédez un chat - ou si vous en possédez un - vous avez presque certainement entendu les bruits de piratage et nettoyé les désagréments qui accompagnent la toux d'une boule de poils.

Si les boules de poils sont une maladie courante chez les félins, elles peuvent parfois être graves.

Il y a plusieurs choses que vous devez savoir sur les boules de poils chez les chats.

Les causes des boules de poils chez les chats

Les chats se toilettent avec leur langue rugueuse, en partie pour débarrasser leur pelage des poils perdus, dont certains sont avalés.

En général, ces poils ne font que passer dans leur tube digestif, mais ils peuvent s'accumuler dans leur estomac ou leurs intestins. Votre chat vomit alors cette masse de poils emmêlés, connue scientifiquement sous le nom de "trichobézoard", pour l'éliminer de son système.

Les boules de poils sont souvent de forme tubulaire, car la masse est comprimée lors de son passage dans l'œsophage de votre chat.

Symptômes et traitement des boules de poils chez les chats

Comme indiqué précédemment, vous entendrez parfois votre ami à poils hacker ou bâillonner, ou même le voir vomir la boule de poils incriminée. Parfois, vous constaterez que votre chaton n'a vomi que de la nourriture ou du mucus, mais qu'une boule de poils non produite pourrait être à l'origine du problème.

Si vous constatez ces symptômes, vous pouvez essayer un remède contre les boules de poils sur les conseils de votre vétérinaire. Des lubrifiants et des gelées, généralement disponibles dans les magasins de produits pour animaux, les aideront à évacuer la boule de poils ou à la cracher. Les indications des produits diffèrent, alors lisez attentivement les étiquettes et demandez à votre vétérinaire quels produits pourraient convenir à votre chat.

Une boule de poils périodique n'est pas très grave, mais si elle se produit plusieurs fois par semaine, il faudra peut-être recourir à des tactiques de prévention plus agressives pour la maîtriser. Les boules de poils peuvent se loger dans l'œsophage ou le tractus intestinal d'un chat, ce qui peut même être fatal.

Un piratage sérieux pendant plus d'une journée peut être le signe qu'il se transforme en une complication majeure. Soyez à l'affût d'une diminution de l'appétit, de la léthargie, de la constipation ou de la diarrhée.

Si vous constatez ces symptômes, consultez immédiatement un vétérinaire. Bien que rares, certains cas graves peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

Si votre chat développe des boules de poils en raison d'un toilettage excessif, votre vétérinaire pourra vous donner des conseils pour traiter toute affection sous-jacente.

Les chats qui perdent beaucoup de poils, qui se toilettent souvent ou qui ont les poils longs courent un risque accru de développer des boules de poils. Même si votre félin ne les a jamais développées en tant que chaton, à mesure que les chats grandissent, ils deviennent plus enclins car ils se toilettent plus soigneusement et plus souvent.

Toute condition entraînant un toilettage excessif, comme les affections cutanées, les allergies ou les infestations de puces, peut également entraîner une augmentation des boules de poils.

Prévention des boules de poils chez les chats

Boules de poils chez les chats : Causes, symptômes, traitement et prévention


Comme votre chat n'arrêtera probablement pas de se toiletter ou de muer, vous ne pourrez probablement pas empêcher complètement la formation de boules de poils. Cependant, vous pouvez prendre des mesures pour réduire leur fréquence ou leur gravité.

Parlez-en à votre vétérinaire ! Voici quelques mesures de prévention des boules de poils dont vous devriez discuter avec lui :
  • Brossez votre chat fréquemment. Moins de poils perdus à avaler signifie moins de boules de poils. Votre chat pourrait même grandir et découvrir que c'est un bon moment pour créer des liens avec vous. Des visites occasionnelles chez le toiletteur, en particulier pour les chats à poils longs, peuvent être une autre option.
  • Changez le régime alimentaire de votre chat. Certaines variétés d'aliments pour chats contiennent des ingrédients qui visent à améliorer la santé de la peau et du pelage pour aider à réduire la perte de poils et ajoutent souvent des fibres pour stimuler le nettoyage des intestins.
  • Donnez beaucoup d'eau à votre chat. Une plus grande quantité d'eau ne guérira pas les boules de poils, mais elle est essentielle pour que le tube digestif de votre chat fonctionne parfaitement, alors assurez-vous qu'il en consomme suffisamment. Une fontaine d'eau courante pour chat peut l'inciter à boire davantage, tout comme le fait de remplir fréquemment sa gamelle d'eau fraîche tout au long de la journée.
  • Offrez un jouet à votre chat. De nouveaux jouets peuvent contribuer à le distraire d'un toilettage excessif et lui apporter plus de stimulation et d'exercice. L'exercice contribue à la santé générale de votre chat, ce qui peut aussi aider son système à fonctionner un peu mieux.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires